Créer un magazine : immersion au sein des équipes étudiantes en compétition

Retrouve toute l'actualité de ton école

Chaque année, l’ISEFAC propose un défi créatif de taille à ses étudiants : créer un magazine de A à Z. Encadrés par des professionnels, ils passent par toutes les étapes nécessaires à la réalisation d’un magazine : réflexion autour de la ligne éditoriale, rédaction, graphisme, élaboration d’une stratégie de communication, jusqu’à l’impression finale.

Un défi transverse créatif et business

Les étudiants de l’ISEFAC ont relevé le challenge de créer un magazine de A à Z, mettant en pratique des compétences variées en graphisme, rédaction et marketing. Ce projet ambitieux est une opportunité unique pour les étudiants de mettre en pratique les compétences acquises durant leur cursus, que ce soit en production graphique, photographie, marketing, rédaction, ou encore en management de projet et d’équipe.

La création d’un magazine n’est pas une tâche simple. C’est un projet qui exige du travail, de la coordination et de la créativité. Il permet aux étudiants de mobiliser une multitude de compétences : de la veille marketing à la définition du lectorat, en passant par l’utilisation de nouvelles technologies et d’outils informatiques.

Côté Business, les étudiants doivent créer un business plan viable pour que le magazine soit un succès marketing. Cela se traduit par la réalisation d’une étude de marché, des cibles mais également des tendances. Ce benchmark permet aux étudiants de mesurer l’impact de leur magazine auprès du public et sur sa commercialisation.

La ligne éditoriale, étape indispensable à la création du magazine

La première étape cruciale de ce projet est la définition d’une ligne éditoriale forte. Cette ligne se construit autour du choix de l’univers, des thèmes à aborder, de la tonalité d’écriture, du lectorat visé et de la charte graphique. Une fois cette étape franchie, les étudiants passent à la rédaction des articles. En fonction des sujets et de l’angle souhaité, ils explorent divers formats : portraits, interviews, décryptage de tendances, reportages ou encore enquêtes.

Tel de vrais journalistes, ils valorisent leur réseau en sollicitant les professionnels qui comptent. Ils s’appliquent également contacter les agences de presse et créateurs de contenus pour solliciter les meilleurs profils.

photo journal 1

Les réalisations qui ont suscité l’intérêt du jury

Le deuxième prix a été décerné au magazine MODAME du campus de Paris, réalisé par une équipe de passionnées par la mode et la transgression.

« Nous avons cherché un sujet qui nous passionnerait toutes et avons opté pour la mode. En revanche, nous n’avions pas la même vision de la mode, ni la même définition c’est pour ça qu’on a voulu proposer ‘la mode n’est pas qu’un vêtement’ à travers MODAME. C’était aussi une façon pour nous de casser les codes et les préjugés dans l’industrie de la mode. »

Astrid, étudiante de 2ème année

Cette démarche audacieuse a permis à l’équipe de découvrir de nouvelles perspectives sur la mode. Allant au-delà du simple vêtement pour explorer les valeurs et l’identité de la marque, l’équipe d’étudiants a souhaité apporter un regard nouveau à la mode.

photo journal 2

De leur côté, les étudiants vainqueurs du campus de Nantes ont su se démarquer par une esthétique punk rock saisissante avec leur magazine LASCAR.

LASCAR explore l’univers de la transgression, du grunge et de la révolution punk. Créant un magazine qui reflète parfaitement l’esprit rebelle et novateur de cette culture, les étudiants de l’ISEFAC ont proposé une approche audacieuse. Leur capacité à capturer l’essence du mouvement punk ont séduit le jury.

Félicitation à Théodore, Léane, Solène, Fiona et Emmanuelle qui remporte ce challenge national qui a vu concourir les 6 campus de l’ISEFAC en France.

photo magazine lascar

Un challenge rempli d’apprentissages

Une aventure créative de A à Z :

La création de MODAME a été une véritable aventure, remplie de défis et d’apprentissages. « Au début, la perspective de remplir 60 pages nous effrayait. Nous avions du mal à nous projeter dans l’univers de la mode sans parler des vêtements. Mais une fois les grands thèmes établis, tout est devenu plus simple. », explique Astrid.

« Personnellement, j’ai adoré travailler sur ce magazine. Bien que l’écriture soit un défi pour moi, cela m’a permis de repousser mes limites. Rechercher des inspirations et des images pour nos articles a été très enrichissant également. De plus, l’apprentissage de la Suite Adobe est un vrai plus pour l’avenir ! »

Savoir travailler en équipe et s’écouter :

« Le travail en équipe n’a pas toujours été facile, avec parfois des opinions différentes. Mais c’est ça aussi apprendre à travailler ensemble. Travailler toute l’année nous a appris la coordination, la communication et le travail d’équipe. »

Partager cette article sur

Facebook
Twitter
LinkedIn