École de communication, d'événementiel et de digital de bac à bac+5

Communication

En route vers des Jeux Olympiques : inventer le futur du plus grand événement mondial

Retrouve toute l'actualité de ton école

Créer les grands événements de demain. A l’ISEFAC, on ne rate pas une occasion de challenger nos étudiants autour des innovations et des attentes du futur. A quoi rêve-t-on pour demain et qu’est-ce que les marques doivent anticiper pour faire vivre des moments uniques aux visiteurs. C’est le défi lancé aux étudiants autour d’un projet aussi ambitieux que les Jeux Olympiques du futur. Tous les étudiants de 4ème année en Marketing, Communication Digitale, Communication et Commerce ont participé à cet Hackathon.

On vous dit tout dans cet article.

Paris 2024 : Un enjeu olympique pour l’excellence et la durabilité

Aujourd’hui, les Jeux Olympiques ne sont pas seulement une compétition sportive. C’est aussi une opportunité et un défi de taille pour les agences d’événementiel. Ils permettent de montrer à l’international l’art de recevoir à la française, tout en démontrant leur expertise et leur capacité à gérer des projets de grande envergure. Avec l’apport d’une visibilité inégalée, les agences présentes sur les événements des Jeux Olympiques ajoutent à leur bagage une exposition médiatique mondiale, mettant en valeur leur créativité, leur savoir-faire et leur professionnalisme. Ces événements représentent également une vitrine pour ces agences.

« La pression monte, ça frémit dans les équipes… Nous sommes hyper motivés et enthousiastes à l’idée de relever un tel défi technique »

Denis Navizet, directeur du site olympique Paris La Défense Arena à Nanterre pour le journal jeux.nanterre.fr

Les JO incarnent un ensemble de valeurs universelles telles que l’excellence. Mais aussi l’amitié et le respect. Ils sont un symbole mondial de paix et d’unité, réunissant les athlètes et les peuples de tous les horizons.

Les Jeux Olympiques sont un enjeu majeur pour les pays et villes hôtes. En termes de tourisme, d’accueil, et de soft power, les JO offrent de nombreuses opportunités, à condition que l’événement soit un succès. Premièrement, ils permettent de mettre en avant la culture, les valeurs et l’image du pays aux yeux du monde. Ils sont aussi une opportunité économique, attirant des millions de touristes, stimulant l’économie locale et permettant des retombés médiatiques très importantes sur la scène internationale.

L’un des enjeux les plus importants est celui de l’écologie. Les infrastructures construites spécialement pour les JO doivent être réutilisées par les citoyens. De nouvelles installations sportives, comme des stades, des piscines et des terrains. Accueillir les Jeux Olympiques implique d’avoir déjà les infrastructures nécessaires ou la capacité de les construire rapidement. L’accent est porté sur l’écologie et sur des installations respectueuses de l’environnement. Visant à promouvoir un avenir plus vert et plus responsable.

L’un des enjeu non négligeable est la mobilité. Il faut être apte à proposer des transports en commun fiable qui seront prêt à transporter des millions de personnes. C’est pour cela que depuis des années, la ville de Paris automatise certaine ligne. Afin de dépendre le moins possible de conducteurs. Et ainsi promettre un temps d’attente moindre. Ces améliorations sont un héritage durable, profitant aux citoyens bien après la fin des Jeux. Pierre Rabadan, adjoint à la Maire de Paris, en charge du sport, des Jeux olympiques et paralympiques et de la Seine à indiquer que Paris s’apprête à accueillir près de 16 millions de touristes.

Un défi hors norme pour les étudiants

Les JO du futur : le défi porté par les étudiants

Constitués en agence, les étudiants doivent répondre à un brief créatif à 360°. L’objectif ? définir un positionnement stratégique de marque sportive en prenant en compte la transformation actuelle et future du macrocosme économique, social et environnemental.

Pour commencer cet Hackathon, les étudiants ont eu le privilège de se rendre à la Bpifrance à Paris. La Banque Publique d’Investissement finance et accompagne les entreprises. Elle assure aussi au nom, et pour le compte de l’État. Ils ont suivi une masterclass animée par François Missoffe, Responsable Partenariats & Responsable les Meneurs à Bpifrance. Le sujet principal de cette conférence était bien sûr les Jeux Olympiques de 2024. Mais surtout, la Sportech, qui a obtenu une augmentation de 360 % des investissements grâce aux JO. Son objectif principal est de donner de la visibilité aux startups du sport pour trouver des investissements. Mais ce n’est pas tout : durant cette matinée, ils ont aussi abordé par exemple, le développement de nouveaux formats de vêtements et comment modifier l’image de la femme dans les médias, avec par exemple des habits moins sexualisés.

Les étudiants ont donc eu 4 jours pour travailler sur le sujet et proposer des idées fondées sur l’avenir des Jeux Olympiques.

À la suite de cette visite, les étudiants ont été mis en équipe et ont commencé à travailler sur le sujet.

Les travaux des étudiants

Les cinq groupes d’étudiants ont tous produit des idées et des propositions pertinentes, applicables aujourd’hui mais aussi en 2032.

  • la “BullOlympique”, une bulle géante de la taille d’une ville qui serait située sur l’océan. Cette idée semble impossible, et pourtant, tout est pensé ; peut-être que dans quelques années, cette idée deviendra réalité.
  • “Mobili+” pour accompagner les personnes à mobilité réduite dans leurs déplacements et activités durant les Jeux Olympiques et Paralympiques. Le metaverse, intégré dans cette application, permettra aux personnes à mobilité réduite d’avoir un aperçu du trajet.
Vers des JO plus ecolo Hackathon 2024
Hackathon groupe 2
Hackathon groupe 5

Les étudiants ont proposé des solutions innovantes pour les JO et notre avenir quotidien, telles que :

  • L’utilisation d’énergie renouvelable
  • Le chanvre pour remplacer le coton
  • Le transport en éco-dirigeable.

Les groupes ont abordé des sujets variés mais complémentaires, en suggérant des changements dans les matériaux des tenues, les lieux des événements, et les moyens de transport. Ils ont également envisagé de nouvelles façons de vivre les JO et de les rendre énergétiquement rentables.

Durant cet Hackathon, les étudiants ont acquis et développer certaines compétences :

  • Travailler en équipe
  • La gestion de projet
  • L’innovation et la créativité
  • La communication et la présentation
  • La vision à long terme

Les JO dans 100 ans

Quel serait l’avenir pour ces Jeux Olympiques ? Est-ce que les idées des étudiants seraient applicables ? Ou, au contraire, les choses seraient-elles encore plus poussées d’ici là ? Selon un rapport du GIEC, une augmentation de 1,5°C est à prévoir d’ici 2030. D’ici 100 ans, l’augmentation sera encore plus grande et pourrait compliquer la réalisation de certaines épreuves. Cela pourrait aussi contraindre à modifier le fonctionnement et l’environnement de certains sports.

Au-delà du fait que ce serait intenable pour les Jeux Olympiques, n’oublions pas les populations qui se retrouveraient à vivre sous 30°C au quotidien d’ici quelques années. L’environnement est une urgence, non seulement pour les futurs Jeux Olympiques, mais aussi pour le quotidien de la planète. Nos étudiants l’ont bien compris lors de cet hackathon, car ils ont tous proposé des solutions pour les Jeux Olympiques et pour le quotidien.

Dans 100 ans, avec les évolutions du metaverse à venir, il sera probablement possible de vivre une épreuve depuis son canapé, tout en étant présent dans le stade. Si l’on pousse encore plus les choses, peut-être sera-t-il possible de participer aux épreuves à distance, sans être présent sur place. Les possibilités d’avenir sont sans fin, et tout est imaginable.

Ce que pourrait représenter les Jeux Olympiques du futur imaginés par nos étudiants :

Partager cette article sur

La communication vous passionne ? faites-en votre métier.

Le Cursus communication à l’ISEFAC

Tu viens de passer ton bac. Tu as déjà un bac +1 ou bac +2 ? Le bachelor chef de projet événementiel de l’ISEFAC est l’idéal. Il répond à la demande croissante du secteur en professionnels qualifiés. Il te prépare à toutes les facettes de ton futur métier dans l’événementiel.